Un petit mot du président

La Lyre Paroissiale a été fondée en 1945 par des amoureux de la musique de la paroisse de Surpierre et des environs.
Le but de leurs rendez-vous dans une salle de musique était déjà de se rencontrer une fois par semaine et de pouvoir parler de choses… mais comme le veulent leurs statuts, les musiciens n’ont pas le droit de parler de politique.

Aujourd’hui, c’est toujours le même principe pour notre fanfare, mais malheureusement notre village siège n’a plus de restaurant pour bien finir les répétitions. A l’heure actuelle notre fanfare souffre du manque de relève. Les jeunes de la paroisse, où sont-ils passés, car pour l’apprentissage d’un métier, il y a un âge, et pour la formation d’un cuivre aussi. La musique avec un instrument n’est pas une chose facile, car cela demande de la motivation tous les jours en répétant quelques notes et ses devoirs musicaux.

Actuellement la Lyre compte une vingtaine de musiciennes et musiciens qui se donnent à cœur joies pour remplacer les jeunes musiciens absents.
Avec ce petit nombre de cuivres les programmes sont assez difficiles à mettre en place, car s’il manque un musicien cela donne des trous dans la mélodie.
Pour info, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux membres pour former une belle fanfare de trente personnes, voire plus.

Voilà le mot du président en souci . . .

Je me ferai aussi un plaisir de répondre à vos questions, quelles qu’elles soient.
Pour cela, il vous suffit de me contacter : presidence@lyre-paroissiale-surpierre.ch

Benoît Thierrin

Laisser un commentaire